AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 nuits fauves. // zelda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Portland Babes
broken heart since : 25/09/2018
textos de rupture envoyés : 24
la gourmandise : 0
faceclaim : pyper, ordinn.

MessageSujet: nuits fauves. // zelda   Lun 1 Oct - 20:30

NUITS FAUVES.
ft. @zelda adinks.

mais viens, frej, reste pas enfermée, essaie d'sortir. t'as hoché la tête, t'as soupiré, une main perdue dans ta cascade d'cheveux dorés. t'as soupiré, t'as hésité. t'as pas vraiment réussi à savoir si c'était une bonne idée, t'as haussé les épaules en fixant l'plafond de ton appartement. t'as pas vraiment envie d'sortir, ce soir, pas envie d'te mêler à la foule. parc'que t'as encore trop d'mal à encaisser, freja, les maux d'la vérité. encaisser qu't'es pas aussi costaud que tu l'crois, qu't'es bien plus faible que tu n'l'as jamais été, l'mal qui t'ronge, l'mal qui t'bouffe un peu plus, qui t'pousse inlassablement vers la porte de sortie. la morgue, la faucheuse. inévitablement.

et tu t'mords la lèvre inférieure, poupée.
tu t'dis qu'faudrait p't'être penser à t'amuser.
penser à sourire, à lâcher prise, une fois, ce soir. parc'que tu sais pas d'quoi demain s'ra fait.
tu sais pas à quel point t'auras mal, tu sais pas pour combien d'temps t'en a, d'passage sur cette foutue planète.


alors tu t'lèves, czapski. tu t'lèves, tu délaisses ton canapé et ta série netflix d'mauvais goût. tu t'décides. ok, j'serai là. qu'tu finis par envoyer, après une douche, un ravalement d'façade. il est déjà tard, t'es à la bourre, c'est qu'une question d'habitude, une chose à enregistrer, assimiler. trop longue à la détente, trop longue à prendre des décisions pourtant si simples, si évidentes. alors, t'enfiles un body, t'enfiles un short taille haute, la première paire d'pompes qui passe avec et te v'là prête à déguerpir, déambuler dans les rues d'portland pour rejoindre ces amis, ceux qui rythment ta vie, qui t'poussent à sortir un peu, bousculer ton quotidien.

l'bitume avalé par tes pas, l'silence qui s'trouble, qui s'évapore.
la mélodie qui l'remplace.


t'as aucune idée de l'heure qu'il est, t'as aucune idée d'si tes potes sont encore là, parc'que t'as à peine l'temps de traverser cette foutue boite de nuit qu'tes mirettes océaniques s'arrêtent sur une silhouette qu'trop reconnaissable. des courbes bien définies, des traits fins. zelda. et ton palpitant qui s'accélère, parc'qu't'as aucune idée de c'qui va s'passer, et d'un côté, ça t'fait triper. parc'que à c'moment là, t'as vraiment la sensation d'exister. tes prunelles qui la détaillent, quand tu t'avances vers elle, quand tu t'rapproches d'la poupée, là, si proche. salut. qu'tu finis par dire, une fois proche d'la jolie muse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ROYALTY OF PORTLAND
broken heart since : 25/08/2018
textos de rupture envoyés : 739
la gourmandise : 0
faceclaim : skriver (.sassenach ) ( + signa ; excelsior)

MessageSujet: Re: nuits fauves. // zelda   Mar 2 Oct - 18:59

l'dernier touche d'rouge à lèvres, ses lèvres qui se croisent pour l'estomper. elle se regarde dans le miroir, arrange ses cheveux, et fini par enfiler cette robe noire et brillante. elle a craquée, en rentrant du boulot ce soir. elle brillait, devant cette vitrine bien trop propre. elle a craquée, oui. c'est parce qu'elle a prévu de sortir, ce soir. de s'amuser un peu, d'passer une soirée différente des autres. loin de son compte netflix et des cochonneries qu'elle bouffe. loin d'regarder son téléphone portable dans l'espoir d'avoir un simple message, un simple "je pense à toi". de l'espoir, alors qu'elle doit arrêter. ouais, arrêter d'y croire. elle souffle un bon coup. l'appartement est vide ce soir, t a dû sortir avec nate, faire elle n'sait quoi. faut qu'elle s'adapte, qu'elle arrête de penser à ce baiser échanger. ça ne signifier rien, elle l'a bien compris. elle l'a bien entendu.
mais ça fait toujours encore un peu mal.
alors oui, il faut qu'elle change ses idées. qu'elle s'amuse. elle ne bosse pas demain, elle peut bien se permettre de s'amuser, de se faire plaisir.
de s'envoyer en l'air, bordel, elle en rêve de ça.
il y a du monde. il y a de la bonne musique. mais elle se rend compte qu'elle n'y prend pas goût, qu'elle n'arrive pas à s'intégrer. pourtant elle connait très bien la personne qui a organisé cette soirée. ça d'vrait être facile. normalement.
l'truc c'est qu'y'a tout simplement rien qui va. qu'elle en a réellement marre.
elle sursaute, entendant une voix qu'elle connaît que trop bien. l'temps d'un instant, elle oublie ses pensées, oublie alex, oublie tout, en fait. simplement parce que frej' s'fraie un chemin jusqu'à elle, et que son sourire est un peu trop présent sur son visage. z attrape un verre qui traîne s'foutant presque des conséquences. peut-être que quelqu'un a foutu quelque chose d'pas très correcte, mais tant pis. elle a b'soin d'boire un minimum. b'soin qu'ses pensées soient cohérentes. comment tu vas ? qu'elle demande, sincèrement. j't'ai pas vu arrivé, ça fait un moment ? parce qu'au fond, elle n'a pas assez bu, n'est pas encore trop ouverte, et par dessus-tout... elle s'rend compte que frej est tout simplement magnifique.

_________________
tes rêves imaginaires
☾ ☾ ☾ Y'a les phrases que tu dis, les phrases de mec facile. Les phrases que j'oublie bourrée dans la nuit et ton corps qui se tord seulement pour me plaire , mais tu sais moi je mords tes rêves imaginaires. Ici tout l'monde déraille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Portland Babes
broken heart since : 25/09/2018
textos de rupture envoyés : 24
la gourmandise : 0
faceclaim : pyper, ordinn.

MessageSujet: Re: nuits fauves. // zelda   Mer 3 Oct - 18:58

NUITS FAUVES.
ft. @zelda adinks.

la musique dans tes oreilles, l'brouhaha incessant. c'est pas ton truc, freja. t'aimes pas ça. t'aimes pas ce genre de soirée où tu sais pertinemment qu'tu pourrais croiser wade, au détour d'un coin du bar, d'un mur. et t'as pas envie, t'as pas envie d'le voir, d'devoir expliquer. t'as pas envie d'expliquer quoique ce soit à personne. parc'que t'estimes ton histoire, tes problèmes n't'appartiennent qu'à toi et à personne d'autre.
c'soir, comme tous les autres, y a une partie d'toi qu'essaie de te faire croire qu'tu devrais t'amuser, que ça te ferait du bien, de lâcher prise. d'respirer, d'oublier. prendre la première personne qui passe, t'amuser sans t'demander c'qu'en seront les conséquences.

parc'que, freja, t'en a assez qu'on t'impose des règles qu't'as pas envie d'suivre.

alors, t'essaie d'y croire, poupée, un léger sourire qui vient étirer tes lèvres maquillées d'un trait de rouge à lèvres carmin qui vient accentuer la teinte blafarde d'ton épiderme. un sourire qui s'élargit un peu quand tes prunelles s'posent sur zelda, zelda et ses émeraudes envoûtantes. tu la scrutes, l'américaine. ça va plutôt bien, je crois. et toi ? qu'tu lui réponds, un éternel léger accent dans la voix qui t'empêchera toujours de renier tes origines. tu demandes un verre, là, au bar. un verre. c'est pas raisonnable, t'y a pas vraiment l'droit. mais freja, au point où t'en es, tout n'tient qu'à un fil, et d'une manière ou d'une autre, t'as pas grand chose à perdre. ouais... c'était un peu la course ces derniers temps. tu rentres pas dans les détails, frej. parc'que t'en a pas l'courage, parc'que t'en a pas envie. parc'que ce soir, t'as envie d'oublier, et quand tes yeux s'posent sur la jolie zelda, c'est déjà fait. désolée d'pas avoir donné d'nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: nuits fauves. // zelda   

Revenir en haut Aller en bas
 
nuits fauves. // zelda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Forum Rpg Zelda
» [RP] Les Nuits agitées de Pontarlier
» [nostalgie] Zelda
» 51e vente des Hospices de Nuits-Saint-Georges
» Domaine de l'Arlot à Nuits Saint Georges / Premeaux : 2008 et 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO TEARS LEFT TO CRY :: / PORTLAND, OREGON, 2018 / :: hawthorne-
Sauter vers: